Jardin extraordinaire, première étape de la promenade des belvédères à Nantes (44)

A la rencontre entre les deux monuments géographiques que constituent le sillon et la Loire, la carrière Misery offre un lieu extraordinaire tant par ses matières, ses points de vue, son microclimat, son histoire, que par sa situation urbaine. C’est dans ce site unique que s’implantera l’arbre aux hérons, au cœur d’un jardin de qualité, pensé et intégré à la réflexion générale menée sur l’ensemble du quartier du Bas Chantenay.
Le projet du jardin extraordinaire révèle, poursuit et amplifie les caractéristiques de la carrière au service d’un nouveau lieu pour les nantais, de la nature et du rayonnement de la métropole.


Le jardin est d’abord conçu comme un lieu unique, ouvert, de lien et d’interface, à l’image d’un écotone urbain, à toutes les échelles de territoire : entre granit et eau, entre coteau et vallée, entre le haut et le bas, entre l’amont et l’aval, entre les activités et les habitats, entre les différentes époques de constitution de la ville, entre le sauvage et la végétation spontanée de la carrière et le régulier du square Schwob, entre les différents gradients d’humidité (du très sec à l’aquatique), entre les différents parcs et squares qui l’intègrent.

La première partie ouest du jardin vient amorcer et révéler la spectacularité du site. La cascade en circuit fermé est le marqueur du dénivelé de la carrière et met en lumière la majesté du lierre centenaire qui pare le front de taille. Près de 200 espèces végétales seront plantées au cours de cette première phase de travaux, des espèces étonnantes par leurs feuillages, leurs couleurs, leurs floraisons, parfois tout droit sorties de l’univers de Jules Verne. Une végétation extraordinaire en somme, luxuriante et tropicale qui saura profiter du micro climat du site.
La promenade des belvédères vient fédérer des lieux existants ou créés de toute pièce sur la butte Sainte Anne (le musée Jules Verne, le belvédère Kawamata, le square Maurice Schwob,...). Véritable belvédère sur le futur jardin et sur les rives de Loire, ce parcours est directement connecté au jardin par les escaliers Jules Verne et Lusançay. Une troisième connexion verra le jour : un escalier d’acier dessiné par François de Delarozière au plus près de la paroi rocheuse. Il permettra un accès au jardin et à l’arbre aux Hérons depuis le Square Maurice Schwob.

Informations complémentaires

  • Maître d'ouvrage : Nantes Métropole
  • Maître d'oeuvre : Reichen & Robert et Associés (mandataire), Phytolab, MAGEO
  • Entreprises : IDVERDE
  • Coût : 1 967 342.19 € HT (Lot espaces verts, maçonnerie, passerelles métalliques et fontainerie)
  • Calendrier : Début des travaux : septembre 2018 - Fin des travaux : juin 2019