L'écho des chantiers, qu'est ce que c'est ?

Le principe de l'Echo des Chantiers est de proposer sur le site web de la FFP, une promotion du savoir-faire des Entreprises au travers de projets réalisés ensemble.

Cette promotion est assurée par la publication de reportages sur les chantiers en insistant sur une ou plusieurs spécificités, de nouvelles techniques ...

Chaque Echo des Chantiers est mis en ligne pour deux ans dans la partie libre du site Internet de la FFP.

Une alerte à chacun de nos membres est envoyée à chaque nouvelle publication.

Un système de "like" est mis en œuvre pour faire émerger les projets les plus appréciés. Les trois lauréats feront l'objet d'une présentation en Assemblée Générale de la FFP et seront publiés dans une rubrique spéciale de "l'Année du paysage en France".

Sur une même opération les entreprises peuvent se répartir entre elles le financement de cette promotion collective. Le concepteur valorise aussi son travail. Progressivement les Echo des Chantiers vont constituer une riche bibliothèque de projets et un baromètre de l'activité."

Aménagement des espaces publics du site Paul Morel à Vesoul

Le site de l’ancien hôpital Paul Morel fait l’objet de différentes opérations d’aménagement. Les espaces publics et le paysage garantissent l’homogénéité de ce nouveau quartier.
La rue principale participe à la convivialité de l’espace public du parc. C’est une allée de parc avant d’être une rue de desserte. Son traitement différencié lui confère un statut particulièrement qualitatif. Le trottoir unilatéral offre une largeur généreuse de 3m et donc un confort rythmé par des plantations avec bancs reposoir.*

Lire la suite

Renouvellement urbain de la rue de Bordeaux à Mulhouse (68)

Maîtrise d’œuvre de renouvellement urbain
Réhabilitation de 106 logements, Résidentialisation et Démolitions

Dernière opération d’un vaste programme ANRU, le renouvellement urbain de la rue de Bordeaux permet une refonte totale des espaces publics et résidentiels du quartier à l’interface avec la gare de Tramway, le collège et les équipements publics voisins.

Lire la suite

Aménagement de la la place Saint-Didier à Avignon (84)

Un aménagement lié à la politique de la ville
La ville d’Avignon développe depuis 2014 une politique affirmée d’apaisement du cœur de ville délimité par les anciens remparts du XIIe siècle. Les rues prioritairement destinées à la fréquentation piétonne dans ce périmètre doivent être perçues comme une déambulation traversant le chapelet de places et placettes comme autant de respirations. Les différents investissements menés par la ville dans cet objectif visent le patrimoine bâti, les espaces culturels et publics répondant ainsi au besoin de logement en centre-ville, l’amélioration du cadre de vie, l’attractivité touristique et par effets induits le dynamisme économique.

Lire la suite

Jardin du musée d'Art moderne à Troyes (10)

Le Musée d’Art Moderne de Troyes entame fin 2018 une phase de rénovation et de modernisation jusqu’en 2020.
Dans le cadre de ce projet, le jardin clos de 4 000 m2 où sont situées de nombreuses sculptures, a été totalement redessiné.
La phase chantier prévue de novembre 2018 à juin 2019 permettra d’ouvrir le nouveau jardin au public au printemps 2020, une fois le musée rénové, soit un an après les dernières plantations ; c'est est une chance rare pour permettre au jardin de s’installer !

Lire la suite

Quartier Danton - Le Havre (76)

C’est un projet au long cours, pensé et réalisé en étroite collaboration avec les habitants du centre ancien du Havre (Seine-Maritime). La Ville veut redonner une seconde jeunesse au quartier Danton et ses environs, en dessinant différents projets structurants, permettant de doter cette partie de la ville de nouveaux équipements publics, ainsi que de nouvelles possibilités de logements.

Après plusieurs années de concertation, de grands travaux ont été lancés début 2018, notamment sur le site de l’ancienne maison d’arrêt.

Lire la suite

La butte des fusillés

Initialement construit par l’armée française en 1937 comme stand de tir, le site de la Butte de la Maltière a été le théâtre macabre durant la seconde guerre mondiale.
Entre 1940 et 1944, 76 hommes condamnés par le tribunal militaire allemand de Rennes, sont exécutés sur le site. Parmi eux, 25 résistants ont été fusillés dans la matinée du 30 décembre 1942 et le plus jeune avait 18 ans.
Les allemands restèrent sur les lieux jusqu’à la libération de Rennes le 04 août 1944.

Lire la suite